Hiver 2014-2015 : Bilan à mi-parcours

Et cet hiver 2014-2015, qu’est-ce qu’on en dit ?

Il fait froid, enfin ça dépend. Il y a de la neige, enfin pas trop, enfin ça dépend.

Le bilan à mi-parcours en ce dimanche pluvieux où la pratique du ski est sans objet !

 

Episode 1 : Novembre 2014, la Savoie tient toutes ses promesses

Cela fait des années que l’on n’avait pas ouvert la saison aussi tard. Complètement sec jusqu’à mi-novembre, l’hiver se décide finalement à recouvrir un peu les cailloux de neige fraîche.

C’est Pauline, Arthur, Marco et Cédric qui ouvrent le bal le 8 novembre, profitant que le reste de l’équipe soit expatrié en Eure-et-Loire pour le mariage de Nane.

Résultat, de la poudreuse et des virages carte postale à Valfréjus, voir l’article correspondant.

C'est partiii !

C’est partiii !

La Haute-Maurienne est et reste le seul endroit de Rhône-Alpes où il y a de quoi faire, alors on remet ça avec une équipe élargie le week-end suivant, cette fois tout au bout de la vallée, au-dessus de Bessans.

C’est toujours de la bonne neige qui nous attend, mais la sous-couche n’est pas des nôtres, et les semelles en pâtissent. Il va falloir en remettre ! Voir article.

la sous-coouche !

la sous-coouche !

Fin novembre, c’est le rendez-vous annuel et officiel d’ouverture de la saison de ski : le Ski Force Winter Tour à Val Thorens. La neige n’est qu’un prétexte pour se retrouver tous autour d’une demi-meule de raclette et de cuillerées de vodka-tabasco :/

La neige fraîche peine à recouvrir les (nombreux) cailloux de Val Tho, mais on s’offre finalement de belles descentes, non sans utiliser les peaux de phoques pour atteindre la combe W de l’Aiguille de Péclet.

Aigulle de Péclet

Aigulle de Péclet

 

Episode 2 : Décembre 2015, tristesse des conditions

La disette continue, début décembre est consacré à la pratique… du VTT !

Mais on sait la Haute-Maurienne ne nous déçoit jamais et daigne recevoir ses dizaines de centimètres de powpow réglementaires. C’est donc une belle brochette de bimbims et de poneys qui va tracer des pentes vierges au-dessus du lac du Mont-Cenis le week-end suivant.

Et rebelote le week-end suivant avec « de la peau » au-dessus des domaines de Valfréjus et de Val Cenis. Tout à fait validé, mais la neige est changeante et peu abondante…

Séchitude de la vallée.

Séchitude de la vallée.

Le Grand Argentier

Le Grand Argentier

Puis continue la descente aux enfers… La neige ne tombe pas, la Haute-Savoie est toute verte, à tel point que l’on s’adonne… à la randonnée pédestre… En plein mois de décembre. Du jamais vu de mémoire de bimbim.

Le Parmelan, 1800m, fin décembre :(

Le Parmelan, 1800m, fin décembre 😦

 

Episode 3 : Nouvel an 2015, à la découverte de l’Ubaye.

On avait prévu ce séjour de longue date, alors qu’importe les conditions, rdv dans un gîte calé à Saint-Paul sur Ubaye avec un bon petit groupe. Au pire on passera nos journées à jouer à Seven Wonders.

Au programme plein de ski de randonnée dans un massif méconnu et sauvage (où à part Vars-Risoul, les stations de ski sont fort peu nombreuses !).

Le Père Noël a ramené une bonne dose de neige dans sa hotte, ce n’est pas les touristes coincés sur les routes des Alpes qui diront le contraire. Cela rend les conditions quelque peu délicates, mais chaque jour amène sa belle sortie sous une météo des plus clémente (mis à part les -1000°C du premier jour).

Un chouette résumé en vidéo par ici :

Good Ubaye 2014 from Remigrec on Vimeo.

 

Et quelques photos avec du ciel bleu dedans.

J1 - Vallon de Mary au-dessus de Maljasset

J1 – Vallon de Mary au-dessus de Maljasset

J2 - La Grande Combe

J2 – La Grande Combe

J3 - Crête de l'Eyssina

J3 – Crête de l’Eyssina

J4 - Les pentes de l'Eyssiloun au coucher du soleil.

J4 – Les pentes de l’Eyssiloun au coucher du soleil.

J5 - Couloir N de la Tête de Moïse

J5 – Couloir N de la Tête de Moïse

J6 - Viraysse, garde à vous !

J6 – Viraysse, garde à vous !

On reviendra !

 

Episode 4 : Janvier 2015, back to the powpow

Back to the powpow, mais pas tout de suite tout de suite !

Reste un nouveau week-end sans neige et donc sans ski début janvier, dur dur.

Mais ensuite, tout s’accélère. D’abord 60cm de poudreuse mi-janvier. Du coup c’est dangereux, mais cela ne nous empêche pas de nous faire bien plaisir sur les pentes douces de l’Aiguille de l’Epaisseur.

Faire sa trace.

Faire sa trace.

Sur cette photo se cache un monoski.

Sur cette photo se cache un monoski.

 

S’en suit un week-end de transition où on cherche quelques pentes à tracer entre la Sambuy et Sommand Pras-de-Lys.

"Freerando" à la Sambuy

« Freerando » à la Sambuy

 

Et ce qui devait arriver arriva : des mètres de poudreuses s’abattent sur la Haute-Savoie (et oui, on a le droit d’utiliser le pluriel à partir de 2). La météo est abominable et le risque d’avalanche à 4/5, donc pas de questions à se poser : sapins en station. La Bim Bim Team quadrille alors tous les spots secrets à sa disposition. Les petites stations familiales sont particulièrement prisées 🙂

Un aperçu en vidéo :

Une RTT très bien posée from Remigrec on Vimeo.

 

Gets !

Gets !

Un télémark se cache sur cette photo.

Un télémark se cache sur cette photo.

Tout plein de poudreuse !

Tout plein de poudreuse !

United Colors Of Bim Bim Team

United Colors Of Bim Bim Team

La journée de l'année ?

La journée de l’année ?

Un de nos coins à champignons.

Un de nos coins à champignons.

 

Episode 5 : Février 2015, la météo se joue de nous.

La neige est là et bien là, elle se stabilise au fil des jours, on peut reprendre la rando. Seulement voilà, la météo se moque de nous en offrant des semaines magnifiques et des week-ends tout pourris.

On fait dans la petite cabane en Belledonne (un topo skitour par ici)…

Cabane du Chazeau, spartiate.

Cabane du Chazeau, spartiate.

Bon, on a quand même de belles éclaircies !

Bon, on a quand même de belles éclaircies !

 

…ou dans le fat gîte en Lauzière.

Oh la belle tablée !

Oh la belle tablée !

Grand Pic de la Lauzière, une brève incursion au-dessus des nuages

Grand Pic de la Lauzière, une brève incursion au-dessus des nuages

 

Mais rien n’y fait, le brouillard s’accroche. Dernière sortie en date en Chablais, avec pour particularité le plus gros brassage de l’histoire.

Quelques détails par ici.

La guerre des tranchées.

La guerre des tranchées.

 

Ok la météo, tu veux jouer ? Si c’est comme ça, on se casse en Albanie !

Huhu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s