Aventure Chablaisienne, récit n°2

Par Etienne et Fabien

Résumé : on part à fond, on continue en hypo, on finit à l’arrache… Mais on aime bien.Voilà pour le topo de ces 2 jours de raid dans le Chablais 🙂 Et au final une 2ème place au classement général, derrière l’équipe masculine d’Ertips, qui était tout de même un peu plus forte que nous sur ce coup-là…

J1 : Départ du lac de Montriond (à côté de l’espace baignade pour les initiés). Fabien est comme chez lui : deux petits raccourcis nous permettent de partir devant (!). Ertips est rapidement avec nous, on arrive à la cascade d’Ardent (1ère balise) 10 sec derrière eux, puis la vraie montée commence… D’abord dans les bois, puis dans les alpages, on se met direct dans le orange… Au diable les chaussures sèches, on fonce ! En haut du col, on accuse un retard de 2min environ et on observe derrière nous une dizaine d’équipes en file indienne éparpillées dans l’alpage. Au sommet, je demande à Etienne : « c’est quelle combe pour aller vers la balise ? » « Ben, faut tirer à droite ». OK, une glissade plus tard, nous voici sur les fesses en mode luge pour descendre à fond les pentes enneigées. On rattrape les « jaunes », qui reprennent un peu d’avance avant la transition.

Trail1Avec un joli trail comme ça, on se dit que le raid commence bien. Le VTT est un peu moins sympa, mais l’organisation a quand même trouvé des jolis sentiers. On ne tient pas le rythme d’Ertips, et Etienne regarde souvent derrière pour voir si on se fait pas remonter… mais non ! Et on enchaine sur un vrai trail de montagne, avec une grosse montée sur la tête des Fieux puis le mont Baron. La crête est sublime, et même si Fabien n’est pas au mieux (voir photo), on monte quand même à au moins 900 m/h… tout est relatif donc 😉

VTT1Trail2La suite, c’est un peu comme l’a raconté Rémy : descente éprouvante, CO avec vue aérienne de la forêt ( !) à l’arrivée et pédalo. On passe la ligne en 3e position : un local a continué la course malgré l’abandon de son coéquipier et nous a doublés sur un raccourci que nous n’avions pas voulu prendre… Ertips est loin devant, les sections VTT ont fait du mal !

Arrivée J1C’est quand même agréable de pouvoir dormir la nuit, surtout quand avant on a pu boire une bière et manger en terrasse au bord du lac de la Beune 🙂

J2 : les jambes sont lourdes, on laisse partir les énervés d’Ertips et de Scott les Saisies (sur le petit parcours) devant. Tant pis pour la technique « on part à fond ». On se retrouve avec une équipe de deux locaux, sympathiques, mais qui ne prennent pas d’initiatives en orientation bien qu’ils soient plus en forme que nous. Tant pis, de toute façon, on n’arrivera définitivement plus à les suivre sur la 2e section VTT… section VTT horrible et interminable, malgré un passage sympa à porter le vélo dans une via-ferrata au dessus du lac. Une petite CO bien menée nous remettra dans la course, et nous rapprochera un peu plus de la ligne d’arrivée. Un énorme orage éclate quand on arrive sur le lac : épreuve de canoë annulée, biathlon géré, on peut attendre les résultats et prendre une douche chaude. Ouf ! après plus 15h d’effort sur 2 jours.

J2Au final, les écarts sont conséquents entre les 5 premiers… Ertips nous a mis 45 min chaque jours, c’est pas rien ! Mais l’écart avec les 3e est similaire…

Podium Grand CoriaceRaid pas trop connu, l’aventure chablaisienne est pourtant un des plus jolis et un des plus durs que nous aillons faits… à laisser entre de bonnes mains, donc 🙂

Publicités

Une réflexion au sujet de « Aventure Chablaisienne, récit n°2 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s