15 – 16 Mars 2014 : Crapahutage franco-suisse

Par Greg et Flo

Le weekend s’annonce prometteur ! Pas de neige fraiche mais du beau temps comme on aime.

Direction le massif du Mont-Blanc, il faut dire que ça fait un moment que je tanne Greg pour monter là haut.

En route pour le tour

En route pour le Col du Tour Noir

Un coup de benne des Grands Montets et nous voilà au pays des glaciers (seulement 1h30 de queue cumulée, une affaire !). On traverse le glacier d’Argentière puis montée au Col du Tour Noir. Mais en fait c’est long et plat cette affaire ! Par contre, en terme de paysage, difficile de se plaindre 🙂 Pour tous les amateurs de pente très raides/manieurs de piolets, les faces N du bassin ressemblent à Greg la nuit du refuge du Chardonnet, à savoir « sec ».

Des skieurs ont eu des idées farfelues, mais classes :)

Des skieurs ont eu des idées farfelues, mais classes 🙂

Dis donc, tu crois pas que tu vas nous taxer notre piknik là ?

Dis donc, tu crois pas que tu vas nous taxer notre pique-nique là ?

En tant que belle classique du massif, on est loin d’être tous seuls au sommet mais on décide de quitter le tumulte local pour basculer côté suisse par la face NE. Ambiance magnifique sur le haut, de bons gros virages sur le milieu et on galère un peu à trouver la sortie.

Face NE du col du Tour Noir

Face NE du col du Tour Noir

"Et Greg, il est sacrément classe ce couloir !"

« Et Greg, il est sacrément classe ce couloir ! »
« Ah bah c’est peut-être pour demain 😉 « 

Broaap

Broaap

Pendant ce temps là, la météo tourne rapidement et on se fait sacrément décoiffés par de grosses bourrasques. Pour info, si vous ne plantez pas vos skis bien profondément, vous risquez de les voir se faire une virée tous seuls (vu à la TV à la pose du rappel). Bref, pas le temps de tergiverser, on tape un pitit rappel pour rejoindre le glacier.

Ambiance toute particulière, pas fâchés de reposer les spatules sur un glacier tout plat

Ambiance toute particulière, pas fâchés de reposer les spatules sur un glacier tout plat

Vu le temps, on abandonne notre objectif suivant (la Grande Lui) pour rejoindre rapidement le bivouac des Dorées.

La Grande Lui en face, ça sera pour une autre fois

La Grande Lui en face, ça sera pour une autre fois

Encore un ptit bout jusqu'au bivouac

Encore un ptit bout jusqu’au bivouac

Spectacle "sons et lumières" organisé par le vent et la Lune

Spectacle « sons et lumières » organisé par DJ Windy et Lights from the Moon

Bivouac complètement validé, tout confort et on y retrouve même des potes ! De quoi se requinquer pour la journée du lendemain qui s’annonce forte en ciel bleu, en soleil qui pique les yeux et en paysages qui revigorent !

Pas pire le bivouac

Pas pire le bivouac

Cosy ?

Cosy ?

Cosy !

Cosy !

vue du Couloir NE de la veille et nos pitites traces

vue du Couloir NE de la veille et nos pitites traces

DSC00139

Donc en route pour le couloir Finn-Biselx. Magnifique, belle ambiance, mais neige béton et vraiment pas facile à skier. On profite de la moquette sur la fin.

en route pour le Finn-Biselx

en route pour le Finn-Biselx

Beau

Beau

DSC00143

Ambiance !

Ambiance !

Couloir Copt pas en top condi !!

Couloir Copt pas en top condi !!

c'est classe mais c'est d'un béton !!

c’est classe mais c’est d’un béton !!

DSC00153 DSC00158 DSC00161

Partie moquette

Partie moquette

Bueno

Bueno

Ça, c'est fait !

Ça, c’est fait !

On continue par la fenêtre de Saleina, et on remonte sur le col Blanc (premier vrai passage de rimaye pour moi !) et Tête Blanche pour descendre sa face Nord.

C'est quand même pas banal de voir des avions se poser sur un glacier !

C’est quand même pas banal de voir des avions se poser sur un glacier !

Le Grand Combin, sur la ToDoList ?

Le Grand Combin, sur la ToDoList ?

En haut du Col Blanc

En haut du Col Blanc

Summit de Tête Blanche

Summit de Tête Blanche

Face N de Tête Blanche

Face N de Tête Blanche

Le bricolage vous connaissez ?

Vous avez dit bricolage ??

Vous avez dit bricolage ?? Une vraie caisse à outils oui.

Pour finir de s’achever, on remonte un peu le glacier avant de descendre sur Trient par le glacier des Pétoudes et encore un peu de raide 🙂

Dernière petite remontée avant la looonnggue et belle descente sur Trient (et une neige qui fait descendre les chaussettes !)

Dernière petite remontée avant la looonnggue et belle descente sur Trient (et une neige qui fait descendre les chaussettes !)

Et le bonus du weekend : en papotant avec une famille suisse au bivouac, ils nous proposent de nous prendre notre voiture garée aux Grands Montets pour nous la poser à Trient (sur leur route). Ni une ni deux, on leur refile la clé et quelle satisfaction quand on arrive, plutôt bien entamés par le weekend, au village de Trient avec la tuture qui nous attend 😀 Merci !!!

Un weekend haut en couleur, en pente raide et qui donne bien envie d’y retourner !

Une réflexion au sujet de « 15 – 16 Mars 2014 : Crapahutage franco-suisse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s