24 novembre 2013 : Rhône Orientation – Coup de jeune pour un coup de vieux

Après 9 mois de préparation intense, suivis par la famille, les amis et une équipe médicale de choc, ça y’est nous étions arrivé à l’échéance tant attendue ! nous accueillions enfin notre petit bébé 🙂 3 kg (ou presque) de bonheur à porter dans nos bras, des sourires et des clins d’œil à vous laisser gaga, sans compter les astreintes nourriture-change-bercements + les quelques nuits blanches auxquels nous affairions avec joie ! … mais pas sans fatigue !

Porté par cet élan de béatitude et d’optimisme, je persistais et signais pour le parcours A (difficile) de la Rhône Orientation= une course très sympa dans le beaujolais, qui réunit pas mal de monde sur plusieurs parcours de difficultés croissantes. Je voulais faire mieux que l’année dernière sur ce parcours, mais devant la réalité de mon manque d’entrainement et de la fatigue s’accumulant, je demandais à l’organisation de me déplacer sur le parcours D « court mais technique » … D’autant plus que le récent épisode hivernal avait laissé dernière lui 20/30 cm de neige dans les chemins de Cublize (lieu de la course). Le coup de vieux.

Je me couchais samedi avec le doute d’avoir la volonté de me lever tôt le lendemain pour aller courir après des balises dans la neige. Le piège de la CO hivernal étant de s’avilir à suivre les traces. Condition sinequanone = être devant ! 7h le réveil sonne, le bébé a faim. J’abandonne, pincement au cœur, mes petites femmes et m’absente le temps de la course.

Arrivé à Cublize 9h, je retire tranquillement mon dossard et part faire quelques foulées dans la boue/neige histoire de s’(r)échauffer. Alors qu’on discute avec quelques collègues sur la ligne de départ, ça y’est, la course est lancée. Vite ! partir devant, je double le peloton et rattrape la tête de course. Je reconnais quelques têtes raids, Xbionic, Chauds patates, qui partent sur le parcours A. La prochaine fois j’espère bien me tirer la bourre avec eux ! En 4e position pour prendre la carte, je comprends rapidement que je ne serai pas tout seul pour courir. Et finalement, c’est plutôt sympa d’être devant à plusieurs. On évolue ensemble, avec 2 juniors et un autre sénior, tantôt l’un devant, tantôt l’autre. A mi-parcours, je perds de vue le 4e (balise 6 – en passant devant grâce à un subtile raccourci dans les sapinous à rendre jaloux les BIMBIMS alors sur les skis à Valthorens). Puis le 3e à la balise 9. Mais là, c’est parce qu’avec le 2e on fait une petite boulette en coupant par la forêt et que le 3e devient donc 1er. Reste à ramasser les dernières balises et à courir vers l’arrivée. Je perds le 2e (en fait 3e) au niveau du lac des sapins, pour finir 2e (vous aviez suivi ?! 😉 en 1h46. Podium donc, entre deux juniors. Le coup de jeune.

cublize

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s