22-23 juin 2013 : Dent Parrachée … presque achevée

Par Jy, avec Laura, Camille, Laurent et Siouxx

Inauguration d’une nouvelle section du BimBimBlog avec une première sortie alpi – première de l’année pour les uns, tout court pour ma part – et une belle course en Vanoise à la clé !

Samedi, le peu de dénivelé qui nous attend pour monter au refuge depuis le parking (300m d+), nous autorise un départ tardif de Lyon pour arriver au refuge de la Fournache  (2 330m) à l’heure du déjeuner.

L’après-midi, faux départ en grande voie de Camille et Laurent, qui après une dégaine et deux points posés, sont contraints de rebrousser chemin face à l’absence d’un second spit … 😐  En parallèle, le reste du groupe rallie le Lac du Génépi (2 900m) pour un bon échauffement et une formation aux rudiments de l’alpi. Au retour, arrêt au refuge de la Dent Parrachée pour confirmer les conditions et les horaires de départs des autres cordées vers notre objectif du lendemain : la Dent Parrachée. L’occasion aussi de se remémorer une certaine rando-fondue aux records toujours inégalés !

Soupe, polente, viande en sauce, fromage, dessert, et génépi maison engloutis (une affaire cette demi-pension !), les réveils sont calés pour une courte nuit.

Dimanche, départ 3h30 du refuge, et marche d’approche en direction du pied du col de la Dent Parrachée où nous nous équipons. Rude montée qui se termine par une partie non enneigée très justement rebaptisée « l’ascenseur à lauzes » … pas mécontent d’arriver au col (3 338m) !

La voie se poursuit en direction du sommet par une succession d’arêtes et de pentes à 40°. Levé de soleil et une ambiance toute particulière avec de plus en plus de gaz sous les pieds ! Belles conditions, à l’exception de quelques secteurs secs entourés de glace vive qui ralentissent notre progression.

La pointe de la Fournache (3 639m) est atteinte aux alentours de 10h, avec une magnifique vue sur les sommets des Alpes 🙂 Compte tenu de l’heure déjà bien avancée et d’un taux de fatigue non nul au sein des deux cordées, ce sera finalement le point culminant de la journée, quelques dizaines de mètres seulement sous la Dent Parrachée (3 697m).

Nous entamons alors la descente, direction la brèche de la Loza. En bonnes conditions et moins raide que ce que ce nous craignions vu d’en bas, ce petit couloir nous ramène dans le vallon de la Fournache, puis paisiblement au refuge du même nom.

Un bilan très positif pour cette première sortie, et une furieuse envie de remettre les crampons  🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s